AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cryton Keyes

Aller en bas 
AuteurMessage
Cryton Keyes
Admin
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : Quelque part dans le noir...
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Cryton Keyes   Ven 1 Juin - 17:58

Nom : Keyes

Prénom : Cryton

Age : 32 ans

Groupe : USCM



Histoire personnelle :

Ces événements, Cryton les ressassait sans cesse pendant les derniers jours précédant le débarquement. Depuis le réveil de l’hypersommeil, qui donnait a toute l’impression que le voyage n’avait duré que quelques jours, au lieu de deux semaines.
C’était la dernière mission qu’on lui avait donnée avant celle-ci. Et c’était à cause de cette mission que sa survie était plus incertaine que jamais.
Elle consistait à escorter le Dirigeant de la compagnie Walmart au cours d’un voyage de quelques semaines avec 3 escales. Ce voyage, il avait commencé il y a déjà plus d’un mois en réalité, mais avec les hypersommeils répétés, ils lui semblait qu’une dizaine de jours seulement s’étaient écoulés. Tout avait basculé si vite…

Ils en étaient à la dernière étape, sur Kappa Phoenicis, dans une grande colonie de la Walmart. L’escorte était constituée de dix marines choisis pour leurs excellents états de services. Des soldats d’élites dans leur genre, avec une formation normale, commandés par le Major Wildey, secondé par lui Keyes, au grade de Lieutenant. Ils avaient pris position pour garder les abords de la résidence du multimilliardaire qui s’était fait des centaines d’ennemis.
Il était rare que l’USCM travaille avec la Walmart, préférant de loin les contrats de Weyland-Yutani, sa rivale.

La nuit venue le Major, qui est en compagnie de la moitié de l’équipe, au sud de la résidence, appelle Keyes par radio. Il déclare qu’ils ont repéré plusieurs suspects à l’intérieur du périmètre de sécurité, et qu’il doit se tenir en alerte et prêt à passer à l’action.
Le Caporal Hawkins, de l’équipe de Keyes, croit repérer au moins deux individus de leur coté. Peu de temps après, avant même que le Lieutenant ai pu donner ses instructions, Wildey rappelle sur fond sonore de fusillade et ordonne à Keyes de venir en renfort avec tous ses hommes. Il a bien insisté sur ce point. Le lieutenant l’informe qu’il y a du mouvement de son coté et qu’il ne peut pas laisser la zone sans défense, que ça reviendrais à les laisser entrer. Cela provoque la colère du Major qui lui répète ses ordres avec… insistance.

Pris de colère et indécis, Keyes au bout de quelques secondes prend une décision. Envoyer trois de ses hommes en renfort à Wildey et garder un volontaire pour prendre en chasse les ennemis de leur coté. Il est certain qu’en rusant un peu c’est faisable.

Hawkins se désigne immédiatement. Ils font mine de suivre les autres, mais le groupe soldats prend un passage a couvert d’où on ne peut plus les voir, et les deux marines en profitent pour se séparer des autres et revenir rapidement mais très discrètement en arrière, et pénétrer dans la petite forêt artificielle ou étaient les intrus si ils ont fait assez vite, en face de l’entrée qu’ils gardaient.
Un peu perdus dans l’obscurité de ce vrai dédale, ils finissent tout bonnement par arriver dans le dos d’un groupe de quatre individus, visiblement bien équipés, du moins d’après ce qu’ils voient avec leur infrarouge. Ils les somment de jeter leurs armes et de mettre leurs mains en évidence, mais manifestement la menace de leurs fusils n’est pas suffisante et les autres tentent de se mètre a couvert. Deux des ennemis sont abattus dans leur élan, les deux autres suivront après une fusillade intense, faisant comprendre aux deux soldats qu’ils n’étaient pas en face de quelques amateurs.

Hawkins va inspecter les cadavres, et découvre sur eux deux choses inquiétantes. D’une part leur équipement composé en grande partie des mêmes accessoires que celui de commandos du corps des marines, a peines maquillés, et d’autre part une radio ou la voix du colonel Wildey, nettement identifiable, demande un rapport de la situation.

Apres une bonne minute passée a essayer de comprendre, il ne restait plus à Keyes et Hawkins qu’à rejoindre les autres. Arrivés de l’autre coté de la résidence, il remarqua qu’il y avait trois morts, ceux qu’il avait envoyé. Les autres avaient l’air essoufflés et étaient pleins de boue, mais sans plus. Pas de trace d’ennemis abbatus.
Après un échange de regards, la tension montant chez le Lieutenant, les fusils se levant de plus en plus sans jamais se pointer sur quelqu’un franchement, Keyes rompt le silence et annonce calmement qu’il vient d’appeler la sécurité de la colonie. Keyes à ce moment la hésitait encore, il n’avait pas envie de comprendre dans quelle situation il était. Mais par précaution il avait passé cet appel pour se protéger. Si il s’avérait que Wildey avait monté ce coup, peut-être qu’il ne se risquerait pas à les tuer après qu’un trop grand nombre de personnes ait eu la preuve évidente qu’ils n’étaient pas morts au combat. Il esperais profondément que sont pressentiment était infondé.
Apres quelques secondes de silence, Wildey s’approche avec un rictus agressif et lui annonce qu’ils vont passer en cour martiale, que Keyes a désobéi aux ordres et provoqué la mort inutile de trois soldats, et que le caporal l’a suivi dans sa désertion. Les protestations naïves ne les mènent a rien.

Ils sont donc mis aux fers en attendant d’être jugés, et apprennent plus tard que le dirigeant de Walmart a été assassiné la nuit même. Ressassant les événements dans sa cellule, Cryton commence de plus en plus à croire que le Major Wildey et peut-être même ses supérieurs ont organisé cet assassinat pour le compte de leur alliée principale, la Compagnie.
Keyes malgré ses promotions n’était pas très populaire, mais surtout ils s’était fait un ou deux ennemis parmi des plus gradés que lui. Ce n’était rien de grave en apparence, mais si ces gens étaient mêlés à des affaires de ce style, cela suffisait pour le transformer en cible de choix pour un « sacrifice » utile… Il finit par comprendre que lui et toute son équipe auraient du mourir ce soir là.

A ce moment, la mission Dark Colony débutait. Le vaisseau Pyrrhus, de classe Conestega, était sur le point de partir pour Gamma Pavonis, et il lui manquait des effectifs pour une mission de cette importance. Il devait partir immédiatement pour ne pas perde de temps, trop précieux, et n’emportait donc que les trois petits pelotons de marines, pas spécialement réputés pour leur expérience du combat mais entraînés pour ce type de missions, qu’ils avaient sur place.
Pour améliorer les chances de réussites, il fut donc décidé que le reste de l’équipe du major Wildey, Keyes et Hawkins y compris, allait renforcer ces troupes sous le commandement du Colonel Harrison. Cryton avait été rétrogradé au rang de Sous-lieutenant, le plus bas des officiers...
Les raisons pour lesquelles les deux prisonniers furent relâchés pour le temps de cette mission sont simples si on ne s’en tient pas à la version officielle, celle-ci prétextant qu’après coups leur crime serait modérément puni, car ils avaient des circonstances atténuantes. En vérité il serait inexact de parler de version officielle, car les seules personnes a qui l’on a présenté les faits de cette manière sont pour ainsi dire les deux victimes de cette machination.
En fait, premièrement, le vaisseau ne devant pas faire de détours majeurs pour arriver au plus vite, cette « équipe » constituait les seuls soldats entraînés pour ce genre de missions sur le trajet et par ailleurs les meilleurs de ce domaine dans cette région stellaire.
Deuxièmement, cela représentait une excellente occasion de se débarrasser de Keyes et Hawkins après avoir profité de leurs compétences Bien plus pratique que de les faire passer en cour martiale. Même avec la cour contre eux, ils pourraient avoir l’occasion de dire des choses graves, et des fuites pourraient avoir lieux ensuite donnant peut-être lieu a des investigations gênantes. En vérité, ils ne devaient pas repartir vivants de CV511.

Le vaisseau arriva donc en orbite et les sept marines furent embarqués à son bord par un dropship. Très inquiet pour sa sécurité, Keyes n’eut pourtant pas d’autre choix que d’obéir quand on leur ordonna de s’installer dans les caissons et que l’hypersommeil fut activé. Il avait peur de ne jamais se réveiller. Mais ce ne fut pourtant pas le cas car, comme il se le dit plus tard, c’était loin d’être le meilleur moment pour se débarrasser d’eux. La mission suivait son cours normal, on commença à préparer le débarquement des troupes et à donner les instructions aux officiers et sous-officiers…



Description Physique :

Cryton mesure un mètre soixante dix-huit, un peu plus de 75 kilos, et est plutôt large d’épaule, ce qui lui donne une apparence assez massive, sans être une armoire a glace. Loin de là. Il est châtain, à la peau claire mais pas blanche, un peu halée en quelque sorte. Il a le visage assez anguleux de face, les joues légèrement creuses, une bouche aux lèvres plutôt fines. Les yeux gris tirant un peu sur le vert sous ses arcades prononcées. Ils a les cheveux coupés courts, un peu plus longs sur le dessus, généralement en bataille après qu’il ai enlevé son casque ou sa casquette.


Description mentale :

En cours.

Avatar : Michael Biehn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alienshentano.superforum.fr
 
Cryton Keyes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Registre-
Sauter vers: